A l’heure de l’entrepreneuriat

business-woman.jpgBonjour, cela fait quelques temps que je n’ai pas posté d’articles sur ce blog.

Mais bon, comme on dit, mieux vaut tard que jamais.

La Côte d’Ivoire en 2014 est à l’ère de l’entrepreneuriat. Partout tout le monde n’a que ce mot à la bouche. Et ça me réjouit vraiment, parce que depuis plus de 4 ans, nous avons commencé à alerter tout le monde sur la nécessité d’entreprendre.

Si tout semble s’apaiser au niveau politique, économiquement la vie est dure pour la majorité, et beaucoup se lancent dans la création de leur business, pas par vocation, mais par nécessité. Et ceci est dangereux.

Ecoutez moi bien: on n’entreprend pas parce qu’on n’a pas pu trouver un emploi. On n’entreprend pas parce qu’on a quelques économies qu’on souhaiterait faire fructifier. Non, je suis désolé.

Questionnez quelques créateurs d’entreprises, et vous verrez que la majorité ont ce feu brulant en eux, qui les pousse à se lancer. On peut leur offrir du travail, ils peuvent l’accepter quelques temps, mais ils finissent toujours par retour à leur premier amour: avoir leur propre business, devenir leur propre patron.

Avant-hier je regardais avec émotion une brave dame qui vendait de la banane braisée au bord de la route. Elle avait ses deux gosses à bas age, et s’activait énergiquement à faire cuire sa marchandise.

Après avoir échangé quelques mots avec elle, je me suis rendu compte que son niveau scolaire devait être vraiment bas. Elle n’avait certainement reçu aucune éducation avancée. Et vendre de la banane était la tache la plus “intellectuelle” qu’elle pourrait exercer. Et je la voyais se battre et travailler avec ardeur. Et j’étais ému.

De l’autre coté, j’étais noir de colère face à cette jeunesse éduquée, bardée de diplôme, ayant accès à Internet, aux informations, aux offres d’emploi du monde entier, et qui se contentait de répéter à l’infini comme des automates “ya pas travail”.

Entreprendre, oui, mais si c’est votre vocation. D’autres sont faits pour le sport, d’autres pour la littérature, d’autres pour la musique, d’autres pour l’exploration sous-marine, d’autres pour l’entrepreneuriat, d’autres pour la danse, d’autres pour la photographie… Pour quoi êtes-vous fait ?? Telle est la question à 100 millions.

Pour nous l’entrepreneuriat commence par la prise de conscience de qui on est. j’en parlerai bientot dans un prochain article. D’ici là, vous pouvez faire un tour sur Plan Marketing Mix.com, et aimer cette page, pour être informé des prochaines parutions.

Et vous, que pensez-vous de cette effervescence vers l’entrepreneuriat? Pensez-vous que ça va durer? ou alors, est ce simplement un feu de paille, ou un discours pré-électoral ?




« Anciens sujets


Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 11 articles | blog Gratuit | Abus?